La chanson BoisBarBu

Septembre 1998, à Boisbarbu, dans le Vercors, sur l' air des "Copains d' abord", de Georges Brassens

1

On vous en a déjà parlé,

Ev'lyne et moi de not' projet

De prendr' une année sabbatique,

Ce sera sympathique

Ce Grand congé on l'a rêvé,

Dans les pages de Moitessier

Et bien maint'nant, il est grand temps

De l' ré-aliser

 

2

Oui je sais bien que c' est un mythe,

Qui s' éteindra sur'ment très vite

Mais je veux lui tordre le cou,

Naviguant un bon coup

Plutôt que de me retrouver

Devant la grand' faucheus' tout benêt,

Sans l' avoir réalisé,

Avec des vieux regrets.

 

3

Non ce n'sera pas le radeau,

De la méduse ce bateau

Qu' on se le dise à BoisBarbu,

Dis' à BoisBarbu

Sur il sera bien équipé,

Pour affronter la Traversée

Nous n' avons pas vraiment envie

De trop galèrer

 

4

D' occasion il sera ach'té,

Avec nos deniers économisés,

Puis je vais bien l'accastiller

Avant de déhaler

La VHF et GPS,

Radar, Sonar et Eolienne

Un Régulateur d' allure,

Et des bonn' bouteilles

 

5

La route n'est pas decidée

Mais on a déjà des idées

Des Baléares à Gibraltar

Cap Vert et Barbade

Il nous faudra passer Panama

Marquis', Fidji, Bora Bora

Sous l'alizé du Tequila

Là on s'repos'ra

 

6

On vous propos' de fair' un bout

De chemin marin avec nous

Ce s'rait sympa d'prêter vos bras

Et border le génois

Ensembl'autour de l'équateur,

De l'amitié ce sera l' heure

Alors soyez au rendez vous

De ces 2 vieux fous

 

7

On dit souvent que les marins

Cherchent en vain leur meridien

Car il n' est pas matérialisé,

Dans l'eau s'est noyé

Et bien nous on va l'créer,

Par le fil de votr'amitié

Nous allons tous le dérouler,

Sur cette traversée

 

8

Il faudra bien pour ce bateau

Un nom lui donner nom de nom !

On n'a pas encor'décidé,

Comment l'baptiser

Mais en mémoir' de cette soirée,

On pourrait peut-être l'appeler

Le BoisBarbu, le BoisBarbu,

OUI le BoisBarbu !!!

 

Plouf, Plouf !

 

 

 

retour en haut de page